• Le bébé survivant

     

     

    Un bébé de sexe féminin, Lost Bird ("oiseau perdu"), rendu orphelin par le massacre de Wounded Knee, fut trouvé vivant sous le corp de sa mère qui l'avait protégé de la canonnade. Le général de brigade Leonard W.Colby l'adopta, lui donnant le nom de Marguerite Colby.

    ZINTKALA NUNI

    Le 29 décembre 1890, sous le drapeau blanc de la trêve, une bande de Sioux minniconjous fut massacrée par le septième régiment de cavalerie des Etats-Unis. Quatre jours plus tard, après qu'un blizzard eut balayé la région, le corps expéditionnaire chargé d'enterrer les victimes entendit les pleurs d'un bébé.

    Sous le corps d'une femme tuée et qui avait gelé à terre dans son propre sang, les hommes trouvèrent une petite fille miraculeusement vivante, bien emmitouflée et coiffée d'un bonnet en daim brodé des deux côté de drapeaux américains perlés.Enfreignant les ordres militaires, le général de brigade Léonard W. Colby adopta la petite Indienne rescapée du massacre.

     

     

    Par la suite, Colby devint Attorney Général adjoint des Etats-Unis, et il se servit alors de sa fille adoptive pour convaincre d'importantes tribus indiennes de l'employer comme avocat. Adolescente, celle qui désormais s'appelait Lost Bird (L'Oiseau perdu) subit des sévices sexuels de la part du général, et sa mère adoptive, Clara Colby, divorça de lui.

    Militante du droit de vote des femmes et rédactrice en chef d'un journal, Clara Colby se prononça contre l'exploitation de la culture indienne et brava ses collègues les plus proches.

     

     

    Après une quête incessante mais vaine pour retrouver ses racines, après avoir travaillé dans le «Wild West Show» de Buffalo Bill et tourné dans des films muets, Lost Bird eut recours à la prostitution pour survivre. Elle mourut en 1920 à l'âge de 29 ans et fut enterrée loin de son natal Dakota du Sud. En 1991, plus d'un siècle après le massacre de Wounded Knee, des descendants des victimes parvinrent à localiser la tombe de Lost Bird. Il rapatrièrent sa dépouille et la réensevelirent au Mémorial de Wounded Knee, à côté de la fosse commune où reposent les siens.

    A cette occasion, une cérémonie fut organisée au Mémorial sous l'égide de représentants de plusieurs tribus lakotas dont Arvol Looking Horse, Gardien de la Pipe sacrée. L'histoire de Lost Bird est devenue un symbole pour des milliers d'enfants séparés de leurs tribus par l'adoption, ainsi que pour tous ceux qui ont été privés de leur héritage culturel par l'injustice, l'ignorance et la guerre...

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :