• Les Executions

    Aprés la Grande Insurrection  des Sioux Santees, un tribunal militaire condamna 307 membres de la tribu à la pendaison, sous l'inculpation de divers délits et sans trop se soucier de preuves. Le président Lincoln demanda à voir les procés verbaux d'audience et malgrès les protestations des autorités du Minnesota, il ne laissa exécuter que 38 condamnés. Guarder par des soldats, les prisonniers attendent les décisions des cinq juges du tribunal militaire. On ne leur a pas permis de citer des témoins ni de faire appel à des avocats qui auraient pu leur expliquaient ce qui se passait. Le 26 Décembre 1862, à Mankato, dans le Minnesota, les 38 Santees furent pendus publiquement, en représailles de l'insurrection. Les condamnés marchèrent à la potence en chantant des chants funèbres des Dakotas et en essayant de se tenir par les mains, malgrès leurs liens.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :